Projet d’établissement 2018-2021

INTRODUCTION

projetLe Lycée Scientifique est né en 1975 de la volonté du premier Président de la République de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny, pour qui "la science, la technique et la technologie constituent le moyen le plus puissant d’élimination du sous-développement" de créer un établissement d’élite à caractère national et à vocation scientifique, c’est-à-dire porté uniquement sur les séries scientifiques C et D.
C’est donc un établissement d’excellence, d’enseignement secondaire général, mixte, à régime d’internat, et accueillant des élèves de la 4eme à la Terminale.
Le Lycée est bâti sur un site de 45 ha avec à l’origine, des infrastructures et équipements  en nombre et qualité sans pareil. Aujourd’hui, il partage son site avec deux (02) autres établissements qui l’ont presque phagocyté : Lycée Mixte 1 et Lycée Mixte 2. Cette cohabitation et la co-utilisation de l’espace et des infrastructures  entraînent la promiscuité, la surexploitation des locaux, une dégradation plus rapide de l’environnement et la réduction de la durée de vie du matériel et des équipements.
Depuis quelques années, le Lycée Scientifique a un effectif d’environ 900 à 1000 élèves dont 10 à 15 % de filles. Pour 2018-2019, on compte 849 élèves (dont 107 filles)  encadrés par 72 professeurs et 06 éducateurs.
Le taux  moyen de réussite aux examens de fin d’année ces trois dernières années est de 96 % au BAC et 100 % au BEPC, taux largement supérieurs aux moyennes nationales. Ces résultants sont certes très  bon à prendre, mais notre objectif final est de pouvoir réaliser le taux rêvé de 100 % au BAC. En sus, notre plus grande ambition reste de former des bacheliers bilingues, habitués à la pratique expérimentale et ayant une bonne maitrise de l’outil informatique, donc bien armés pour des études supérieures autant en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger où l’environnement des études est de plus en plus  sélectif.
Le présent projet d’établissement vise l’amélioration de la qualité du service d’éducation à un double niveau. Le premier niveau concerne la production d’extrants (bacheliers) présentant des aptitudes plus affinées, plus complètes. Deuxièmement,  nous ambitionnons de redonner au Lycée scientifique  un peu de son lustre d’antan au niveau de l’environnement physique.

I. CONTEXTE DU PROJET

Le Lycée Scientifique étant un établissement à vocation scientifique et à visée internationale, il conviendrait aujourd’hui que l’on fasse l’effort nécessaire pour s’adapter à l’évolution du temps et aux mutations en cours. Et ce, tant au plan de l’environnement des études que d’un enseignement et d’un encadrement de qualité.

II. JUSTIFICATION DU PROJET

Le présent projet, fruit d’une analyse de l’ensemble de la communauté éducative a pour vocation de trouver des solutions aux difficultés que connait l’établissement et de mettre en œuvre des stratégies pouvant aider à améliorer les performances scolaires dans un environnement sain propice à la vie et au travail de qualité.
Le constat qui s’impose est qu’une proportion importante de nos élèves candidats au BAC aspirent à intégrer les classes préparatoires des grandes écoles ou universités étrangères à l’entrée desquelles l’anglais est une des matières essentielles ou même une langue d’enseignement (UIGB, ALA…). Aussi, des dizaines de nos bacheliers, bon an mal an, bénéficient-ils de bourses ivoiriennes ou étrangères pour poursuivre leurs études à l’étranger. Il se trouve que le volume horaire hebdomadaire consacré à l’anglais ne s’avère pas suffisant pour leur permettre d’être efficacement outillé en anglais. Et ils perdent souvent du temps à faire un apprentissage accéléré en anglais en vue de la préparation au TOEFL. Par ailleurs peu de nos élèves ont une bonne connaissance de l’outil informatique. Ce qui, à l’heure où les TIC sont incontournables dans tous les domaines d’activités, est une lacune sérieuse.

Pour favoriser un environnement plus propice aux études, il s’avère par conséquent nécessaire d’assainir le cadre de vie et d’étude de nos élèves. Ceux-ci étant tous internes. Assainir,  embellir  le cadre de l’école pour la sécurité physique, l’hygiène  et le confort de toute la communauté éducative devient ainsi un challenge.
Les élèves sont la cible première et les principaux bénéficiaires de notre projet. Etant bien entendu que toute la communauté éducative s’y retrouvera.

III. OBJECTIFS DU PROJET

Objectif général

Il s’agit d’améliorer les performances du Lycée Scientifique en termes quantitatifs (réaliser 100 % de réussite aux examens de fin d’année) et qualitatifs (produire des bacheliers bien armés pour affronter les études supérieures à travers une formation scientifique, informatique et linguistique plus complète. Le tout dans un environnement sain.


Objectifs spécifiques

  • assurer un apprentissage de la langue anglaise plus efficace
  • réinstaurer la pratique expérimentale en PC et SVT
  • faire acquérir aux élèves la maitrise de l’outil informatique
  • redynamiser les CE notamment dans les matières scientifiques et en anglais
  • assainir et embellir l’environnement scolaire
  • impliquer tous les acteurs internes et des acteurs externes dans l’assainissement et l’embellissement au quotidien de l’établissement
  • optimiser l’utilisation des ressources humaines de l’établissement
  • développer chez les élèves un reflexe d’entretien et de préservation de leur cadre de vie
  • susciter la création de clubs scolaires dans toutes les disciplines aussi bien scientifiques que littéraires.


IV. ACTIONS A MENER

  • la demande  de professeurs en nombre suffisant en PC, SVT  et anglais
  • la réoccupation de toutes les salles de laboratoires de sciences
  • l’application effective des tandems en PC et SVT pour tous les niveaux
  • la rénovation et l’équipement des laboratoires de sciences en matériels et produits divers
  • la participation à des programmes et activités visant au renforcement des capacités en anglais
  • l’aménagement de salle (s) informatique (s)
  • la création de clubs scolaires dans les matières scientifiques notamment
  • l’institution de cours d’appui en PC, SVT et Mathématiques pour les Terminales
  • la sécurisation des blocs laboratoires de sciences
  • la remise en état et le maintien de l’hygiène des points d’eau et latrines de tous les blocs classes
  • l’abattage de tous les arbres gênants à proximité des bâtiments ou de la clôture
  • l’institution d’"opérations salubrité" locales en plus des Journées nationales de salubrité
  • l’organisation de concours du bloc classe ou bloc dortoir le plus propre
  • l’achat de matériel approprié pour les cours d’environnement


V. DUREE DU PROJET

Le projet a une durée de trois (03) ans : 2018-2021. Il démarre le 30 octobre 2018 pour s’achever le 31 octobre 2021.

VI. MODALITES D’EXECUTION DU PROJET

Pour l’exécution du projet un groupe de pilotage est mis en place. Il est constitué de 10 membres :
  • Le Proviseur (01)
  • ACE (01)
  • Inspecteur d’éducation (01)
  • Intendant (01)
  • Professeurs (02)
  • Educateurs (01)
  • Elèves (01)
  • Personnels de service (01)
  • COGES (01)
Ce groupe sous la conduite et la supervision du Proviseur s’emploiera à travers des stratégies et approches diverses à la concrétisation des activités prévues.
La supervision du projet sera assurée par les entités suivantes :
  • pour le volet pédagogique : un ACE
  • pour le volet socio-éducatif : l’Inspecteur d’éducation
  • pour le volet logistique : l’Intendant

Le groupe de pilotage s’appuiera sur les partenariats extérieurs : Lycée Mixte 1 et 2, INPHB, District…
A chacune des étapes d’exécution du projet, seront sollicitées toutes les personnes ressources en interne ou à l’extérieur.

VII. MODALITES DE SUIVI ET D’EVALUATION

Sur les trois (03) ans de durée du projet, le suivi sera fait quotidiennement ou de façon hebdomadaire avec une évaluation chaque trimestre et chaque fin d’année.
  • Le suivi sera l’affaire des personnes ressources suivantes :
  • pour le volet pédagogique : Proviseur, ACE,
  • pour le volet socio-éducatif : Administration, Educateurs, Intendant, Professeurs
  • pour le volet logistique : Administration, Intendant


L’évaluation portera sur les indicateurs suivants :
  • pour le volet pédagogique : l’effectivité des tandems, de la pratique expérimentale, des cours d’appui, et leur conformité avec les programmes et consignes officiels, l’amélioration des résultats scolaires et des aptitudes attendues chez les élèves …
  • pour le volet socio-éducatif : le nombre et la pertinence des activités des clubs scolaires, la salubrité du cadre physique, la mise à disposition de points d’eau et latrines fonctionnels, le respect des consignes concernant la traversée de l’établissement et le stationnement aux entrées
  • pour le volet logistique : la mobilisation des fonds, leur disponibilité et leur suffisance

VIII. ESTIMATIONS BUDGETAIRES DU PROJET

Les ressources financières proviennent principalement du budget de fonctionnement, des fonds COGES et FAES. A cela  s’ajoutent des concours matériels notamment des collectivités territoriales (District, Mairie), des partenariats extérieurs (entreprises, autres écoles…).

IX. RESULTATS ESCOMPTES

  Au terme du projet, nous espérons obtenir les résultats suivants :
  • des élèves mieux formés
  • des bacheliers plus outillés pour leurs études post-BAC à l’étranger notamment
  • une vie scolaire plus dynamique
  • un environnement assaini et plus agréable pour tous
  • de meilleures conditions d’étude pour élèves
  • de meilleures conditions de travail pour les professeurs

CONCLUSION

Conscient des auspices sous lesquelles il est né, le Lycée Scientifique tient à rester fidèle à sa vocation : l’excellence, qui est traduite dans son slogan : "l’excellence, notre passion". Si aujourd’hui encore les résultats scolaires sont parmi les meilleurs au plan national, si de l’extérieur notre établissement entretient encore les rêves de réussite et de futur éclatant chez beaucoup d’élèves et de parents, des difficultés existent et des challenges sont à relever aussi bien au niveau pédagogique que socio-éducatif.

Ce présent projet d’établissement porte les ambitions du Lycée Scientifique pour le triennat en cours : au plan pédagogique et au plan socio-éducatif. Nous espérons bien avoir les moyens pour tenir  route. En dépit de tout, notre ambition suprême reste la réalisation du "zéro échec".